Saison 18-19

Un voyage vers l'Orient

Il est né à Paris, il repart à Beijing. L’Opéra des Nations prendra son envol vers la Chine, les 300 pieux de bois rejoindront l’Empire du Milieu.

Pour rendre hommage à ce passage, le Grand Théâtre de Genève offre l’hospitalité à « l’opéra de Pékin ». En hôte d’honneur, la China National Peking Opera Company présente Le Voyage Fantastique de Sun Wukong, une épopée populaire contre le pouvoir dominateur et impérial, à l’image du récit biblique de Massada. Inspiré du Voyage vers l’Ouest, l’œuvre évoque le destin du Roi des singes comme un Robin des Bois, qui libère le Mont des fleurs et des fruits du règne de l’Empereur de Jade.

Ne pas s’y méprendre : l’opéra de pékin n’est pas une maison lyrique – il existe le Centre national des arts de la scène, qui occupe le magnifique vaisseau flottant signé Paul Andreu – mais un genre artistique à part entière. Cette discipline subtile convoque le chant, la musique, la danse, le théâtre et les arts martiaux, à l’aide de personnages caractéristiques donnant vie aux récits du passé ou du folklore chinois. 

Un Robin des Chinois
Créé pour la première fois en 1956, ce spectacle d’environ deux heures évoque l’épopée du Roi des singes, Sun Wukong. Véritable héros contestataire, il met ses pouvoirs pour lutter contre la domination du Ciel sur la Montagne, comme une image de la quête des Chinois pour la démocratie. Il convoque ses singes afin de lancer la révolte. Son butin acquis dans le palais du Dragon devient sa grande arme. Pour cette raison, le roi des Dragons Ao Guang intente un procès par-devant la Cour céleste et demande à l'Empereur de Jade de le venger... Ce dernier envoie ses troupes réprimer le Roi Singe, sans succès, le forçant à négocier.
La couronne impériale accorde audit roi un titre fantoche et organise un banquet pour le piéger. Par chance, le leader contestataire pénètre la demeure la Reine mère des fées et profite du banquet sans entraves. Il entre par inadvertance dans le Palais Doushuai où il ingère une potion d’immortalité avant de se présenter à la porte du Ciel. Furieux, l’Empereur de Jade envoie son armée sous les ordres du Marchal Li Jing. Avec ses semblables, le Roi Singe vont à la bataille pour en ressortir victorieux. Le chef d’armes est porté en héros vers le Mont des fleurs et des fruits. 

Dernier lever avant le grand départ
La pièce inspirée de La Pérégrination vers l’Ouest signée Wu Chengen sera montée par la China national Peking company présentée par Wu Promotion. Créée en 1955, la compagnie compte 500 créations à son actif et a voyagé dans 50 pays sur les cinq continents du Globe. Le Voyage Fantastique de Sun Wukong sera donc un ultime lever de rideau à l’Opéra des Nations de Genève, après trois années d’émotions partagées, 300 soirées réunissant presque 300 000 spectateurs. Venu de Paris, le théâtre de bois gardera son nom genevois avant de partir en Chine, pour séduire certainement le public comme il l’a fait si bien ici. Rendez-vous donc les 12 et 13 janvier pour une dernière occasion d’apprécier l’Opéra des Nations !

Par Olivier Gurtner

Le Voyage Fantastique de Sun Wukong, 12 & 13 janvier 2019 à l'Opéra des Nations

En savoir plus