Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Ténor

Bogdan Mihai

Le ténor roumain Bogdan Mihai suit les cours de Mirella Freni en Italie, qui lui fait obtenir la bourse Nicolaï Ghiaurov. Il reçoit aussi un diplôme en belcanto à l’université de Transylvanie à Brasov, auprès de Mariana Nicolesco. Il fait ses débuts sur la scène de l’opéra de Bucarest dans le rôle du Comte Almaviva (Il Barbiere di Siviglia) en 2008, puis y chante Don Ramiro (La Cenerentola), Ugo (Parisina d’Este), Tamas (Gemma di Vergy), Ernesto (Don Pasquale). S’en suivra une carrière internationale, avec des invitations au Staatsoper de Stuttgart pour le Comte Almaviva et le Chanteur italien (Der Rosenkavalier), au Garsington Opera pour Goffredo (Armida) et à la Rosenblatt Recital Series à Londres. Ces dernières saisons, il est salué en Almaviva pour ses débuts au Semperoper de Dresde, au Deutsche Oper Berlin, au Théâtre du Châtelet, au Teatro del Liceu de Barcelone, aux opéras d’Oviedo et de Montréal. Il interprète Ernesto (Don Pasquale) à l’opéra royal de Muscat, lors d’une tournée du Teatro Comunale de Bologne, avec Ruggero Raimondi, Everardo (Romeo e Giulietta de Zinganelli) au Festival de Salzbourg, Don Ramiro (La Cenerentola) à Stuttgart et Tel Aviv. Plus récemment, on a pu l’entendre dans Don Pasquale à Pékin, La Juive (Léopold) à l’Opéra national du Rhin et La Sonnambula (Elvino) au Teatro Verdi de Trieste. Parmi ses projets : Il Turco in Italia au Teatro San Carlo de Naples.

Débuts au Grand Théâtre de Genève

À retrouver dans

Melodramma buffo en 2 actes de Gioacchino Rossini
Du 12 au 24 septembre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus