Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Ténor

Jérémie Schütz


© Yuki Tsurusaki

Très jeune, Jérémie Schütz s’intéresse à la scène. Adulte, il choisit d’étudier la musique et se tourne vers l’opéra. En 2015, il intègre la classe de Hiroko Luyet-Kawamichi à la Haute École de Musique de Lausanne. De 2015 à 2018, il se perfectionne auprès de Ludovic Tézier et en 2017 à l’Accademia Teatro alla Scala. Il participe à plusieurs classes de maître, entre autres, avec Helmut Deutsch, Martin Katz, John Fiore, Ludovic Tézier, Renato Bruson et Gregory Kunde. Il remporte le prix de la mélodie contemporaine et le prix jeune espoir au concours Symphonies d’Automne à Mâcon en 2014 et gagne la Weltner Stiftung en 2016. En 2015, il se produit au Grand Théâtre de Genève, au Victoria Hall et à l’Opéra national de Lyon dans Mesdames de la Halle (Raflafla). En 2016, il enregistre Mélodies françaises avec l’Orchestre symphonique de Mâcon dirigé par Eric Geneste, il incarne Odoardo (Ariodante de Händel) à l’Opéra de Lausanne, Rinuccio (Gianni Schicchi) à l’Opéra national de Lorraine et Pedrillo (Il ratto dal serraglio per i Bambini) à La Scala, où il apparaît aussi en Giuseppe (La Traviata), Lehrbuben (Die Meistersinger) et Venditore (La Bohème). En 2017, il tient le rôle du Guépard dans Les Zoocrates de Thierry Besançon à l’Opéra de Lausanne et donne un concert du nouvel an au Symphony Hall d’Osaka. En 2018, il donne un récital à l’Abakan Music Festival, chante dans le Requiem de Mozart au Victoria Hall, dans Paulus de Mendelssohn à Fribourg-en-Brisgau, dans la Misa Criolla y Navidad Nuestra à Bâle. Projets en 2019 : un récital à l’Abakan Music Festival et I due Foscari (Jacopo) à Saint-Moritz.

Au Grand Théâtre de Genève : Guillaume Tell (Rodolphe) 15-16, Les Troyens (Hélénus) 15-16.

À retrouver dans

Tragédie mise en musique en un prologue et 5 actes de Marc-Antoine Charpentier

Du 30 avril au 11 mai 2019 au Grand Théâtre de Genève

En savoir plus