Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Basse

Marco Spotti

Né à Parme, Marco Spotti étudie la musique au conservatoire de sa ville natale ; il fait ses débuts sur scène dans Un ballo in maschera au Teatro Regio de Parme. Il est ensuite engagé sur les scènes lyriques de Marseille, Rome, Bologne, Liège, Pesaro, Palerme, Catane, Athènes et Vérone. En 2003, il fait ses débuts à La Scala avec Arcas (Iphigénie en Aulide) sous la direction de Riccardo Muti ; il y sera ensuite, entre autres rôles, Sparafucile (Rigoletto), le Roi (Aida), Loredano (I due Foscari), Timur (Turandot) et Wurm (Luisa Miller). Interprète reconnu du répertoire italien et verdien, il se produit notamment en Banquo (Macbeth) et Massimiliano (I Masnadieri) à Las Palmas, Sparafucile (Rigoletto) à Venise, Bilbao, Madrid et Parme, Colline (La Bohème) à Rome, Loredano (I due Foscari) à Paris et Procida (I Vespri siciliani) à Palerme. Il interprète fréquemment Ramfis (Aida), notamment aux opéras de Rome, Valence et Tel Aviv, ainsi qu’aux Arènes de Vérone. Il fait ses débuts à Covent Garden avec Don Giovanni, au Nederlandse Opera et au Metropolitan Opera avec Walther (Guillaume Tell), à l’Oper Köln avec Enrico (Anna Bolena), au Teatro Regio de Turin avec l’Inquisiteur (Don Carlo) et au Teatro Colón de Buenos Aires avec Don Basilio (Il Barbiere di Siviglia). Parmi ses récents engagements figurent : Rigoletto, Turandot et Benvenuto Cellini (Pape Clément VII) à Rome, Aida à Munich (Staatsoper), Simon Boccanegra (Jacopo Fiesco) à Gênes, Oedipus Rex (Tiresias) à Rome (Santa Cecila), I Capuleti e i Montechi (Capellio) à Barcelone, Anna Bolena (Enrico VIII) à Parme et Il Trovatore (Ferrando) au Liceu de Barcelone. Projet : Benvenuto Cellini (Pape Clément VII) à l’Opéra de Paris. 

Au Grand Théâtre de Genève :
Norma (Oroveso) 16-17.

À retrouver dans

Melodramma buffo en 2 actes de Gioacchino Rossini
Du 12 au 24 septembre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus