Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Mezzo-soprano

Marina Viotti


© Aurélie Raidron

Curieuse de nature, la mezzo-soprano suisse Marina Viotti ne s’intéresse pas seulement au répertoire classique, mais explore également la musique jazz, le métal et la chanson. Après un master en philosophie et en littérature, elle commence en 2012 des études de chant lyrique avec Heidi Brunner à Vienne, avant de poursuivre sa formation à la Haute École de Musique de Lausanne auprès de Brigitte Balleys, puis de se perfectionner avec Raúl Giménez à Barcelone. Lauréate, entre autres, du concours Migros et de la bourse Leenaards, elle obtient le 3ème prix du Concours de Genève en 2016. De 2015 à 2017, elle participe à plusieurs productions de l’Opéra de Lausanne, elle incarne Isabella dans L’Italiana in Algeri, ainsi qu’Arsace dans Aureliano in Palmira au Rossini Festival de Wildbad en Allemagne. Régulièrement invitée à donner son récital Love Has No Borders dans de nombreux festivals, elle chante également en soliste plusieurs oratorios et concerts dont la Messe en Ut de Mozart, El amor brujo de De Falla ou encore La Petite Messe solennelle de Rossini. Dès 2016-2017, elle fait partie de la Troupe des Jeunes solistes en résidence du Grand Théâtre de Genève. En 2017-2018, elle fait ses débuts au Gran Teatre del Liceu de Barcelone dans le rôle de la Marquise Melibea dans Il Viaggio a Reims et chante Olga dans Eugène Onéguine à l’Opéra national du Rhin.

Au Grand Théâtre de Genève :
Manon (Rosette) 16-17, Concert de la Troupe des Jeunes solistes en résidence 16-17, Concert des lauréats du Concours de Genève 17-18.

À retrouver dans

Opéra en 5 actes de Charles Gounod
Du 1er au 18 février 2018 à l'Opéra des Nations

En savoir plus