Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Mezzo-soprano

Mi-Young Kim


© GTG / Nicolas Schopfer

Mi-Young Kim étudie le chant, le piano et la composition à l’université Yonsei de Séoul et au conservatoire de Santa Cecilia à Rome. Elle fait ses débuts dans le rôle de Suzuki (Madama Butterfly). Elle a donné de nombreux concerts en Europe et aux États-Unis, notamment au Jefferson Memorial de Washington. Son répertoire va du baroque au contemporain sans oublier la musique sacrée. En tant que chef de chant, Mi-Young Kim a, entre autres, travaillé au Teatro Manzoni de Rome et au Concours international de chant de Zenzano. Elle est saluée par la critique pour sa prestation dans l’opéra Madonna Oretta. En 2009, elle reçoit le 1er prix du concours de Bourgogne, à l’unanimité du jury présidé par Natalie Dessay. En 2010, elle chante Orphée (Orphée et Eurydice de Gluck, dans la version de Berlioz), au Victoria Hall de Genève. En 2014, elle était Berta (Il Barbiere di Siviglia) au Teatro Moderno de Grossetto. Récemment, une compilation de gospels composés par Mi-Young Kim a été commercialisé en Corée.

Au Grand Théâtre de Genève : Les Troyens (Une nubienne) 07-08, Der Freischütz (Une demoiselle d’honneur) 08-09, Alice in Wonderland (Juré / Lézard) 09-10, La Petite Zauberflöte (3ème Dame) 10-11, Juliette ou la Clé des songes (3ème Monsieur) 11-12, JJR (chef de chant), Les Aventures du roi Pausole (Une girl) et Madama Butterfly (la Mère de Cio-Cio San) 12-13, Iphigénie en Tauride (1ère Prêtresse) 14-15, Les Troyens (Hécube) 15-16, Szenen aus Goethes Faust ( a Misère) 17-18, King Arthur, or the British Worthy (Spirit of Philidel / Nymph) 17-18.

À retrouver dans

Tragédie mise en musique en un prologue et 5 actes de Marc-Antoine Charpentier

Du 30 avril au 11 mai 2019 au Grand Théâtre de Genève

En savoir plus