Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Soprano

Patrizia Ciofi


© Jean-Pierre Maurin

Native de Casole d’Elsa, Patrizia Ciofi étudie à l’Accademia Chigiana à Sienne et à Fiesole. Dès ses débuts, elle est portée au devant de la scène lyrique internationale. Elle chante dans La Traviata, dirigée par Riccardo Muti à La Scala, puis dans L’elisir d’amore et Lucia di Lammermoor ; au Maggio Musicale Fiorentino dans Die Entführung aus dem Serail et Le Nozze di Figaro, sous la direction de Zubin Mehta. Elle fait ses débuts au Festival Rossini de Pesaro en 2001 dans Le Nozze di Teti e Peleo ; puis dans Il Turco in Italia et Tancredi. Elle est saluée à l’Opéra national de Paris dans Falstaff et I Capuleti ed i Montecchi, au Châtelet dans Mitridate, au Théâtre des Champs-Elysées dans Le Nozze di Figaro et L’Incoronazione di Poppea, à Covent Garden dans Don Giovanni et à l’opéra de Bilbao dans Giulio Cesare. Ces dernières saisons, elle est engagée pour Rigoletto à Madrid et Orange, La Traviata à Orange, Venise, Munich, Tokyo, Berlin, Avignon, Turin, Madrid et Barcelone, Tancredi à Turin et Paris, Il Viaggio à Reims, Idomeneo et Un ballo in maschera à Milan, La Fille du régiment à Barcelone et Londres, Hamlet à Marseille, Maria Stuarda à Athènes et Avignon, Der Rosenkavalier à San Diego, La Bohème à Rome, Roméo et Juliette à Bilbao et Marseille, Robert Le Diable à Londres, Les Pêcheurs de perles à Las Palmas, Naples et Madrid, Lucia di Lammermoor à Paris, La Straniera à Marseille, Les Contes d’Hoffmann à Lyon, La Sonnambula à Barcelone, Dinorah à Berlin, Luisa Miller à Liège, Don Giovanni à Monte-Carlo, I Capuleti e i Montecchi à Barcelone et La Rondine à Catane. Parmi ses projets : La Clemenza di Tito à Liège, La Traviata à Berlin et Le Nozze di Figaro à Marseille.

Au Grand Théâtre de Genève :
Don Pasquale (Norina) 06-07, La Traviata (Violetta Valery) 12-13.

À retrouver dans

Dramma giocoso en 2 actes de Wolfgang Amadeus Mozart

Du 1er au 17 juin 2018 à 19h30 à l'Opéra des Nations

En savoir plus