Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Baryton-basse

Péter Kálmán


© Deri Miklos

Né à Budapest, Péter Kálmán est régulièrement invité à l’opéra de Hongrie, où il chante notamment Don Alfonso (Così fan tutte), Nick Shadow (The Rake’s Progress), Dulcamara (L’Elisir d’amore), Faninal (Der Rosenkavalier), Beckmesser (Die Meistersinger von Nürnberg) et les rôles-titres de Don Pasquale et Gianni Schicchi. Il est aussi salué dans Otello à l’Opernhaus Zürich, La Cenerentola au Bergen Nasjonale Opera, Le Comte Ory au Theater an der Wien, Semele au Salzburg Whitsun Festival, Le Nozze di Figaro au Vlaamse Opera et Theater an der Wien. Ses engagements récents comprennent Alberich dans Das Rheingold dirigé par Adám Fischer à Budapest et dans Götterdämmerung avec Jaap van Zweden et la philharmonie de Hong-Kong, Oroveso dans Norma aux côtés de Cecilia Bartoli à l’Opernhaus Zürich et à l’Opéra de Monte-Carlo, aux festivals d’Édimbourg et de Baden-Baden et Boland dans Fierrabras, dirigé par Ingo Metzmacher au festival de Salzbourg. La saison passée, il se produit au Salzburg Whitsun Festival en Mustafà (L’Italiana in Algeri), mis en scène par Patrice Caurier et Moshe Leiser et dirigé par Jean-Christophe Spinosi, au Théâtre des Champs-Élysées dans une version de concert de La Cenerentola sous la direction d'Enrique Mazzola et en Bartolo (Il Barbiere di Siviglia) mis en scène par Laurent Pelly et dirigé par Jérémie Rhorer, puis en tournée à Marseille et Luxembourg. En 2018-2019, il interprète Bartolo au festival d’Édimbourg, le Roi d’Écosse (Ariodante) à Monte-Carlo, avec Cecilia Bartoli dans le rôle-titre, dans une mise en scène de Christof Loy, sous la direction de Gianluca Capuano, Dr Pangloss (Candide) et Alberich (Ring) dirigé par Adám Fischer au Müpa de Budapest et Gianni Schicchi et Don Alfonso à l’opéra national de Hongrie.

Débuts au Grand Théâtre de Genève.

À retrouver dans

Dramma giocoso en 2 actes de Gaetano Donizetti, du 21 décembre 2018 au 3 janvier 2019

En savoir plus