Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Baryton-basse

Pietro Di Bianco


© DR

Après des études de piano au conservatoire de Salerne et à l’Accademia di Santa Cecilia, il commence le chant à l’âge de 25 ans. En 2009, il reçoit son diplôme de chant auprès d’Anna Vandi au conservatoire de L’Aquila. En 2010, il interprète Don Alvaro (Il Viaggio a Reims) au Rossini Opera Festival de Pesaro et Don Alfonso (Così fan tutte) à l'Accademia di Santa Cecilia. Il se perfectionne pendant deux ans auprès de Raina Kabaivanska à Sienne et à Sofia et avec Rockwell Blake à l’Accademia della voce de Turin. En 2014, il remporte le 1er prix du « Paris Opera Awards » et entre dans l’Académie de l’Opéra de Paris. Il parfait sa formation auprès de Raphael Sikorski. Il chante notamment Leporello et Don Giovanni au Festival de Lacoste, à Antibes et Chartre. Beaupertuis (Il Cappello di paglia di Firenze) à Bari, Don Profondo (Il Viaggio a Reims) à Novare, Hidraot (Armide) aux Festwochen der Alten Musik d'Innsbruck, Selim (Il Turco in Italia) au Landestheater de Salzbourg, Don Annibale (Il Campanello) au Wexford Festival et Gottardo (La Gazza ladra) en doublure de Michele Pertusi à La Scala. Parmi ses engagements récents figurent un concert avec la Philharmonie de Berlin pour Radio Klassik, Strappaviscere à l’Opéra national de Lyon, Gaudenzio (Il Signor Bruschino) en tournée avec l’Orchestre national d’Île-de-France et Enrique Mazzola. En 2018, il est Fiorello (Il Barbiere di Siviglia), Maestro Spinelloccio (Gianni Schicchi) mis en scène par Laurent Pelly à l’Opéra national de Paris et Osmida (Didone abbandonata) au Festwochen der Alten Musik. En janvier 2019, il fera ses débuts aux États-Unis au Minnesota Opera en Beaupertuis et en juin, il chantera Pistola (Falstaff) sous la direction de Francesco Ciluffo au Grange Festival.

Débuts au Grand Théâtre de Genève.

À retrouver dans

Dramma giocoso en 2 actes de Gaetano Donizetti, du 21 décembre 2018 au 3 janvier 2019

En savoir plus