Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Soprano

Ruzan Mantashyan


© DR

Née en Arménie, Ruzan Mantashyan étudie le piano, dès l’âge de sept ans, au Conservatoire Komitas d’Erevan. Quelques années plus tard, elle commence ses études de chant dans cette même institution auprès de Valey Harutyunov. Elle intègre ensuite l’Accademia di Belcanto de Mirella Freni à Modène avant d’étudier dans la classe de Hedwig Fassbender à la Hochschule für Musik de Francfort (2012-2014), où elle obtient son Master. A l’âge de dix-sept ans, elle est invitée pour une série de concerts avec l’orchestre philharmonique d’Arménie. En juin 2013, elle remporte le concours Toti dal Monte en Musetta (La Bohème), rôle qu’elle interprète ensuite dans plusieurs villes d’Italie. Elle est, en 2014-2015, membre de l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris. Elle se produit ensuite sur diverses scènes prestigieuses : le Konzerthaus de Berlin, l’Opéra Bastille ou encore le Palais Garnier. On a pu l’entendre récemment dans The Way Back Home de Johanna Lee à l’Opéra national de Paris, dans le rôle d’Écho dans Ariadne auf Naxos au festival de Glyndebourne ainsi qu’au Bayerische Staatsoper de Munich, elle est l’Enfant dans L’Enfant et les Sortilèges au Komische Oper Berlin, puis Fiordiligi (Così fan tutte) au Staatsoper de Munich. Parmi ses prochains projets figurent : Fiordiligi à Zurich et Lille, Xenia (Boris Godounov) à l’Opéra de Paris, Micaëla (Carmen) au Staatsoper de Hambourg et à Montpellier, Mimì à Zurich et au Bayerische Staatsoper de Munich et Tatiana (Eugène Onéguine) au Staatsoper de Hambourg.

Au Grand Théâtre de Genève :
La Bohème (Mimì) 16-17.

À retrouver dans

Opéra en 5 actes de Charles Gounod
Du 1er au 18 février 2018 à l'Opéra des Nations

En savoir plus