Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Baryton

Bruno Taddia

Né à Pavie, Bruno Taddia est diplômé en philosophie esthétique à l’université de Milan. Il est aussi diplômé en violon au conservatoire de Gênes. Il a étudié la composition au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan et le chant auprès de Paolo Montarsolo. Il fait ses débuts en Don Alvaro dans Il Viaggio a Reims au Rossini Opera Festival 2001. Parmi ses nombreux succès, on notera son Don Pomponio (La Gazzetta), mise en scène par Dario Fo au Liceu de Barcelone, Malatesta (Don Pasquale), sous la baguette de Riccardo Muti, Mamm’Agata (Viva la mamma) au Semperoper de Dresde, Gamberotto (L’Equivoco stravagante) au Deutsche Oper de Berlin, Comte d’Almaviva (Le Nozze di Figaro) et le rôle-titre de Don Giovanni à Düsseldorf, Prosdocimo (Il Turco in Italia) au Rossini Opera Festival 2007, Okçuoglu (Teneke de Fabio Vacchi) à La Scala, Don Alfonso et Maximilian (Candide) au Teatro dell’Opera de Rome et Bruschino père (Il Signor Bruschino) à l’Accademia di Santa Cecilia. Il interprète Tiresia (Niobe, regina di Tebe) au Royal Opera House, Don Alfonso (Così fan tutte) à Toulouse et Florence, Malatesta (Don Pasquale) à Santiago du Chili, Lindo (Tito Manlio) au Theater an der Wien, Dandini (La Cenerentola) au Palm Beach Opera, le rôle-titre de Don Checco de Nicola De Giosa au Théâtre San Carlo de Naples, Eisenstein (Die Fledermaus) au Teatro Bellini de Catane, Figaro (Il Barbiere di Siviglia), Pasquale (Orlando Paladino) et Macrobio (La Pietra del paragone) au Châtelet, Parmenione (L’Occasione fa il ladro) au Théâtre des Champs-Élysées, Ciccillo (Il Medico dei pazzi de Giorgio Battistelli) à l’Opéra national de Lorraine.

Au Grand Théâtre de Genève :
Mercurio (La Calisto) 09-10,
Punch (Punch and Judy) 10-11,
Comte Almaviva (Le Nozze di Figaro) 13-14,
Oreste (Iphigénie en Tauride) 14-15

À retrouver dans

Melodramma buffo en 2 actes de Gioacchino Rossini
Du 12 au 24 septembre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus