Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Metteur en scène

Dieter Dorn


© DR

Né à Leipzig en 1935, Dieter Dorn entame une formation de comédien à Berlin. Après des engagements à Hanovre, il signe des mises en scène au Schauspielhaus de Hambourg, à la Staatliche Schaubühne de Berlin, au Festival de Salzbourg et au Burgtheater de Vienne. En 1976, il est nommé directeur des Kammerspiele de Munich, où il présente régulièrement des classiques du répertoire, élevant cet établissement au rang de scène majeure du théâtre allemand. En 2001, il débute un nouveau mandat de directeur au Bayerischer Staatsschauspiel. Depuis trois décennies, il est aussi un metteur en scène très sollicité à l’opéra. Après Die Entführung aus dem Serail au Staatsoper de Vienne, il collabore à nouveau avec Karl Böhm en 1979 pour Ariadne auf Naxos au Festival de Salzbourg. Ses mises en scène d’Elektra, Der fliegende Holländer, Così fan tutte et Le Nozze di Figaro sont respectivement données au Bayerische Staatsoper, au Staatsoper de Berlin, aux festivals de Bayreuth et Ludwigsbourg. En 1999, sa mise en scène de Tristan und Isolde enchante le public du Metropolitan Opera. Il est de retour à Salzbourg en 2003 pour la création de L’Upupa. Il met en scène Idomeneo lors de la réouverture du Cuvilliés-Theater de Munich en 2008, d’Orfeo ed Euridice dirigé par Riccaro Muti au Festival de Salzbourg 2010, Das Käthchen von Heilbronn en guise d’adieu au public bavarois en 2011. Depuis son passage à Genève pour le Ring en 2013-2014, il met en scène Le Nozze di Figaro et Così fan tutte à Munich, La Traviata à Berlin et Parsifal à Baden-Baden. Membre de l’Akademie der Künste de Berlin, il est directeur de la section «arts de la scène» de l'Akademie der Schönen Künste de Bavière depuis 1986.

Au Grand Théâtre de Genève : Das Rheingold 12-13, Der Ring des Nibelungen 13-14.

À retrouver dans

Festival scénique en un prologue et trois journées de Richard Wagner
3 cycles complets du 12 février au 17 mars 2019

En savoir plus