Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Baryton

Ivan Thirion

Né en 1990, Ivan Thirion étudie au Conservatoire royal de Bruxelles et à la Haute École de Musique de Genève auprès de Gilles Cachemaille, où il obtient son Master en chant en 2013. Dès 2008, l’Opéra royal de Wallonie l’accueille pour ses débuts professionnels, avec Papageno, puis l’Ogre (La Forêt bleue d’Auber) et Don Gazella (Lucrezia Borgia). En 2015, il est sélectionné pour le Young Singers Project du Festival de Salzbourg, où il incarne notamment Bartolo (Il Barbiere di Siviglia) ; il se produit aussi en concert avec l’orchestre du Mozarteum et participe à leur tournée en Chine. Entre 2014 et 2016, il est membre de l’Opera Studio de l’Opernhaus Zürich, où il chante des rôles comme Ping (Turandot) aux côtés de Nina Stemme, Rodomonte (Orlando Paladino) et Coryphée (Le Comte Ory) aux côtés de Cecilia Bartoli. Il interprète aussi Tomaso (Un ballo in maschera), Marcello (La Bohème), Lord Enrico Ashton (Lucia di Lammermoor), Lord Guglielmo Cecil (Maria Stuarda) et Don Carlo di Vargas (La Forza del destino) à Liège, Franck (Die Fledermaus) à Marseille, Maharadjah (L’Amour masqué) en Avignon, Figaro (Le Nozze di Figaro) à Montpellier, Nîmes et Perpignan. Parmi ses engagements récents figurent : L’Ange de feu (Matthias/l’Aubergiste) à l’Opéra national de Lyon, dirigé par Kazushi Ōno, Médée (Oronte) à l’Opernhaus Zürich, dirigé par William Christie, Gerusalemme (Comte de Toulouse) à l’Opéra royal de Wallonie, L’Elisir d’amore (Belcore) à l’Aalto-Musiktheater Essen, Albert (Werther) à l’Opera Zuid de Maastricht et le Dancaire (Carmen) à l’Opéra national de Montpellier. Projets pour 2018-2019 : Sparck (Fantasio) aux Pays-Bas et un récital au Festival d’Aix-en-Provence..

Au Grand Théâtre de Genève : King Arthur (Grimbald / Man 3 / Comus) 17-18.

À retrouver dans

Carmen, opéra-comique en 4 actes de Georges Bizet

Du 10 au 27 septembre 2018 à l'Opéra des Nations

En savoir plus