Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Soprano

Regula Mühlemann


© Shirley Suarez Padilla

Regula Mühlemann est née à Lucerne ; elle y étudie au conservatoire de musique auprès de Barbara Locher. Elle se produit à l’Opernhaus de Zurich en Giannetta (L’Elisir d’amore), à La Fenice de Venise en Despina (Così fan tutte), au Festspielhaus Baden-Baden en Papagena (Die Zauberflöte) et Giannetta (L’Elisir d’amore) au Festival de Salzbourg 2012, dans la jeune Papagena de Das Labyrinth de Peter von Winter, à l’Opéra national de Paris et au Festival d’Aix-en-Provence en Papagena et au Festival de Verbier Elisa (Il re pastore) et Serpetta (La Finta Giardiniera) au Staatsoper de Berlin. Plus récemment, elle interprète Elisa au Festival de Lucerne, la Jeune Femme (Das Paradies und die Peri) à l’Accademia di Santa Cecilia, et Servilla (La Clemenza di Tito) au Festival de Baden-Baden. Elle se produit fréquemment en concert, en Allemagne, Suisse, Autriche, Pologne et Italie. Régulièrement invitée au Festival de Lucerne, elle y interprète notamment la Petite Messe solennelle de Rossini avec le Bayerische Rundfunk. Elle travaille avec des chefs tels Nello Santi, Simon Rattle, Daniel Harding, Daniele Gatti, Pablo Heras-Casado et Ivor Bolton. Parmi ses enregistrements : des airs de Mozart en 2016 et un album intitulé Cleopatra en 2017 pour Sony Classical. Au cinéma, elle a joué pour la première fois dans Hunter’s Bride (Ännchen) de Jens Neubert, avec le London Symphony Orchestra dirigé par Daniel Harding. Elle a aussi participé à la version filmée d’Orfeo ed Euridice de Gluck avec Bejun Mehta. Parmi ses projets : Blondchen au Teatro San Carlo de Naples et Rosina (La Finta semplice) à Londres. 

Au Grand Théâtre de Genève :
Siegfried (l’Oiseau de la forêt) 13-14, Carmina burana 15-16.

À retrouver dans

Opera buffa en 4 actes de Wolfgang Amadeus Mozart
Du 13 au 25 septembre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus