Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Ténor

Sébastien Guèze


© DR

Sébastien Guèze étudie le chant à Nîmes, en parallèle d’une Maîtrise de Commerce à l’université de Montpellier. Il intègre le CNSM de Paris, d’où il sort premier avec les félicitations du jury. Il est notamment nommé Révélation artiste lyrique aux Victoires de la musique classique et par l’ADAMI. Il obtient le Prix du public et le 2ème prix du Concours Plácido Domingo - Operalia. Son premier Rodolfo à Athènes, dans une mise en scène de Graham Vick, lui ouvrira les portes d’une carrière internationale – rôle qu’il chantera fréquemment (Fenice, Monnaie, opéras d’Helsinki, Liège, Cologne...). Il interprète Alfredo (La Traviata) à Dresde, Bruxelles et Varsovie, Roméo (Roméo et Juliette) à Hong-Kong, Amsterdam et Miami, Hoffmann (Les Contes d’Hoffmann) à Essen, Bonn et Dresde, Nemorino (L’Elisir d’amore) à São Paulo, Duca (Rigoletto) à Guadalajara et Mantoue, Faust à Toulon, Wroclaw, Reims et Pampelune, Gaston (Gerusalemme) à Bonn, Pinkerton (Madama Butterfly) en Avignon, Pelléas (Pelléas et Mélisande) à Nice, Lensky (Eugène Onéguine) à Paris, Fritz (La Grande-Duchesse de Gérolstein) à Lausanne, Nadir (Les Pêcheurs de perles) à Strasbourg, L’Amante (Amelia al ballo) à Spolète et Valence, Le Chevalier de La Force (Dialogues des Carmélites) à Lyon, Des Grieux (Manon) à Marseille et Werther à Metz, Massy et Reims. Il participe aussi à la redécouverte du répertoire français, interprétant des rôles comme Dongo (La Chartreuse de Parme) et Marius (Marius et Fanny) à Marseille, Pyrrhus (Andromaque) à Schwetzingen, Montpellier et Paris, Mylio (Le Roi d’Ys) à Paris, Montpellier et Liège, Christian (Cyrano) à Detroit et Miami. Récemment, il est Hoffmann à Fribourg-en-Brisgau et Maurizio (Adriana Lecouvreur) à Saint-Étienne..

À retrouver dans

Carmen, opéra-comique en 4 actes de Georges Bizet

Du 10 au 27 septembre 2018 à l'Opéra des Nations

En savoir plus