Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Metteur en scène

Thomas Jolly


© Olivier Metzger

Né à Rouen, il débute sa formation au lycée Jeanne d’Arc en classe théâtre ; il poursuit avec une licence d’études théâtrales à l’université de Caen où il fonde, en parallèle de sa formation, une compagnie étudiante. Et finalement, en 2003, il intègre l’École Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre national de Bretagne à Rennes. À l’issue de sa formation, il fonde la compagnie La Piccola Familia. Il débute en mettant en scène Arlequin poli par l’amour de Marivaux (2007), Toâ de Sacha Guitry (2009, Prix du public, Festival Impatience, Théâtre de l’Odéon, Paris), Piscine (pas d’eau) de Mark Ravenhill (Festival Mettre en Scène, 2011, Rennes). Il poursuit sa carrière en répondant à diverses commandes du Trident – Scène nationale de Cherbourg-Octeville (Une nuit chez les Ravalet, spectacle déambulatoire avec La Piccola Familia, Pontormo et Musica Poetica, deux spectacles/ concerts avec l’ensemble baroque Les Cyclopes). Dès 2010, il entreprend un projet d’envergure : Henry VI de William Shakespeare, près de 18 heures de spectacle, dont les deux premiers épisodes sont créés en 2012, le troisième en 2013 et l’intégralité du spectacle est donnée en 2014 lors du Festival d’Avignon. Il continue sur sa tétralogie shakespearienne en 2015 en mettant en scène Richard III, la même année il reçoit le Prix Jean-Jacques Gautier et le Molière de la mise en scène pour Henry VI. En 2014, il devient artiste associé du Théâtre national de Bretagne à Rennes et en 2016, artiste associé du Théâtre national de Strasbourg. Parmi ses récents projets, il convient de mentionner une version russe d’Arlequin poli par l’amour avec les acteurs du centre Gogol de Moscou ou l’Eliogabalo à l’Opéra national de Paris (2016).

Débuts au Grand Théâtre de Genève

À retrouver dans

Opéra-comique en 3 actes de Jacques Offenbach
Du 3 au 20 novembre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus