Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Soprano

Dorothea Röschmann


© Harald Hoffmann

Née en Allemagne à Flensburg en 1967, la soprano Dorothea Röschmann étudie la musique à la Hochschule für Musik und Theater de Hambourg avant de suivre les cours de la soprano Barbara Schlick à l’Akademie für Alte Musik de Brême. Dorothea Röschmann débute sa carrière de soliste dès 1986 avant de connaître une fulgurante ascension lors de sa prestation au Festival de Salzbourg dans Le Nozze di Figaro dirigée par Nikolaus Harnoncourt. Ses rôles de prédilection sont ceux liés au répertoire mozartien : Zerlina et Donna Elvira dans Don Giovanni (notamment à Salzbourg en 2011 dans la production de Claus Guth dirigée par Yannick Nézet-Séguin), Pamina dans Die Zauberflöte (par exemple au Metropolitan Opera de New York), Fiordiligi dans Così fan tutte, Servilia dans La Clemenza di Tito et Le Nozze di Figaro qui tiendront une place de choix dans son répertoire. Elle a fait partie de la troupe du Deutsche Staatsoper de Berlin durant 5 ans où elle interprète, entre autres rôles, Elisetta (Il Matrimonio segreto), Elmira (Croesus) avec René Jacobs, Ännchen (Der Freischütz) avec Zubin Mehta, Costanza (Griselda) et Micaëla (Carmen). Elle est régulièrement invitée au Festival Händel de Göttingen et à celui de Halle. Elle est saluée sur des scènes lyriques telles que le Metropolitan Opera, La Scala, ou les opéras de Chicago, Paris, Madrid, Amsterdam et Londres.

Débuts au Grand Théâtre de Genève

À retrouver lors d'un

Vendredi 12 janvier 2018 à 19h30 à l'Opéra des Nations

En savoir plus