Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Décorateur

Johannes Schütz

Johannes Schütz étudie la création de décors avec Wilfried Minks à la Hochschule für bildende Künste de Hambourg. Dès 1990, il travaille comme metteur en scène tant au théâtre qu’à l’opéra. De 1992 à 1998, il enseigne la scénographie à l’académie du design de Karlsruhe. Parmi les moments phares de sa longue collaboration avec le metteur en scène Jürgen Gosch, relevons Macbeth au Düsseldorfer Schauspielhaus en 2006, Der Gott des Gemetzels (Le Dieu du carnage) de Yasmina Reza au Schauspielhaus Zürich en 2007 et de nombreuses productions au Deutsches Theater Berlin. En 2007, il travaille en étroite collaboration avec l’écrivain et metteur en scène Roland Schimmelpfennig, en particulier pour Der goldene Drache au Wiener Burgtheater. En 2010, il crée les décors et costumes de la première mondiale Das Werk / Im Bus / Ein Sturz d’Elfriede Jelinek, mis en scène par Karin Beier au Schauspielhaus Köln. Sa création des décors de Das Begräbnis de Thomas Vinterberg au Burgtheater lui vaut le prix « Beste Ausstattung » du Nestroy 2010. Parmi ses engagements récents au Festival de Salzbourg figurent : Die vier Himmelsrichtungen de Roland Schimmelpfennig en 2011 et Phèdre de Racine, mis en scène par Mathias Hartmann. En 2013 et 2014, il signe les décors de deux mises en scène de Luc Bondy : The Homecoming de Harold Pinter, et des Fausses Confidences de Marivaux à L’Odéon, Théâtre de l’Europe. Il crée les décors de deux mises en scène de Joe Hill Gibbins : A Midsummer Night’s Dream, au Young Vic à Londres en 2016 et de Greek du compositeur Mark-Anthony Turnage au Festival d’Édimbourg en 2017.

Débuts au Grand Théâtre de Genève

À retrouver dans

Ballet de Reinhild Hoffmann

Du 10 au 17 octobre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus