Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Ténor

Loïc Félix


© DR

Remarqué dès son plus jeune âge au sein des Petits Chanteurs à la Croix de bois, Loïc Félix se consacre à l’art lyrique et étudie au CNSMD de Paris. Son aisance vocale et scénique lui permet de s’illustrer dans un  répertoire très varié sur les plus grandes scènes françaises et européennes, de Mozart à Britten. L'opérette est l’un des terrains de prédilection de ce ténor au tempérament d’acteur, il chante aussi notamment dans La Vie parisienne, Les Brigands, La Grande-Duchesse de Gérolstein, La Périchole, La Veuve joyeuse et Die Fledermaus. Il travaille avec des chefs comme L. Morlot, M. Minkowski, P. Arrivabeni, F-X. Roth, D. Parry, P. Auguin, W. Christie, K. Ono et des metteurs en scène comme D. McVicar, M. Makeïeff, J-F. Sivadier, J-L. Grinda, J-P. Scarpitta et C. Honoré. Il a chanté La Favorite au Théâtre des Champs-Élysées, L’Amour des trois oranges à Florence, Die Zauberflöte à Nice, Valence et Genève, Lakmé, Le Nozze di Figaro, Turandot, Eugène Onéguine à Montpellier, Eugène Onéguine à Limoges et Tours, Lakmé en Avignon et à Marseille, Hippolyte et Aricie et Carmen à Glyndebourne, Dialogues des Carmélites à Lyon, Orphée aux Enfers à Marseille et aux Folies d’O, Barbe-Bleue à Nantes, Angers, Rennes et Le Mans, Tosca à Marseille, Fantasio au Festival Radio-France à Montpellier et à l’Opéra Comique, Roméo et Juliette de Berlioz à Toulouse et Stuttgart et Carmen à Venise. Parmi ses projets : Le Baron Tzigane à Genève, Werther et Barkouf à Strasbourg, au Théâtre des Champs-Élysées, Dialogues des Carmélites à Bologne, Turandot, Die Zauberflöte et La Favorite à Marseille et Maître Péronilla avec l’Orchestre National de France.

Au Grand Théâtre de Genève :
Les Aventures du roi Pausole (Giglio) 12-13, Die Zauberflöte (Monostatos) 15-16.

À retrouver dans

Opéra-comique en 3 actes de Jacques Offenbach
Du 3 au 20 novembre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus