Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Soprano

Nina Stemme


© Tanja Niemann

Née à Stockholm, Nina Stemme étudie le chant au Stockholm Opera Studio. Sa carrière est lancée en 1989 par son interprétation de Chérubino (Le Nozze di Figaro) à Cortone et grâce à différents prix qu’elle gagne, notamment le Cardiff Singers of the World et Operalia Plácido Domingo en 1993. Son répertoire évolue alors rapidement : Rosalinde (Die Fledermaus), Mimì (La Bohème), Cio-Cio-San (Madama Butterfly), Tatiana (Eugène Onéguine), Katerina (La Passion grecque), Suor Angelica, Euridice (Orfeo ed Euridice), Katerina (Lady Macbeth de Mzensk), la Comtesse (Le Nozze di Figaro), Marguerite (Faust), Agathe (Der Freischütz), Marie (Wozzeck), Elsa (Lohengrin), Senta (Der fliegende Holländer), Sieglinde (Die Walküre), Amelia (Un ballo in maschera) et Leonora (La Forza del destino). Elle fréquente les plus prestigieuses maisons d’opéra : le Metropolitan Opera, La Scala, le Wiener Staatsoper, l’Opéra Bastille, le Royal Opera House ou encore les opéras de Stockholm, Zurich, Munich, Barcelone, Houston et San Francisco. Nina Stemme rencontre un vif succès auprès du publique et remporte de nombreuses distinctions. Pour n’en citer qu’une : son interprétation du rôle d’Iseult dans la production de Tristan und Isolde de Christof Loy à Londres lui vaut le Laurence Olivier Award for best role interpretation en 2010. Elle est fréquemment l’invitée de festivals tels ceux de Bayreuth, Salzbourg, Glyndebourne, Bregenz ou les BBC Proms de Londres. En parallèle de sa carrière sur scène, Nina Stemme a enregistré de nombreuses œuvres aux côtés d’artistes de renom, relevons Fidelio avec Claudio Abbado, Tristan und Isolde avec Sir Antonio Pappano et Marek Janowski, Die Walküre avec Valery Gergiev.

Au Grand Théâtre de Genève :
Lady Macbeth de Mzensk (Katerina) 01-02,
Tannhäuser
(Elisabeth) 05-06,
Ariadne auf Naxos
(La Prima Donna) 06-07.

À retrouver lors d'un

Samedi 2 septembre 2017 à 19h30 à l'Opéra des Nations

En savoir plus