Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Baryton

Philippe Estèphe


© Lucie MdB

Philippe Estèphe fait ses débuts sur scène au sein de la compagnie lyrique des Chants de Garonne, puis de celle de l’Opéra Bastide. Actuellement, il se forme auprès de Lionel Sarrazin. C’est avec les rôles de Claudio (Béatrice et Bénédict) et de Masetto (Don Giovanni) qu’il débute. Il incarne Barbe-Bleue dans Douce et Barbe-Bleue ainsi que le rôle-titre de Marco Polo, opéras d’Isabelle Aboulker. Il se produit régulièrement avec l’Orchestre philharmonique d’Aquitaine, interprétant, entre autres, Papageno (Die Zauberflöte), Escamillo (Carmen), Don Giovanni et Albert (Werther). À son répertoire figurent aussi Enée (Dido & Æneas), Frédéric (Lakmé), Bobinet (La Vie parisienne), Belcore (L’Elisir d’amore) et Don Giovanni (en tournée avec la compagnie Opéra Éclaté). Il participe à la création de La Princesse Maritorne de Dominique Spagnolo à l’Opéra de Massy et à l’Académie Européenne de Musique du Festival d’Aix-en-Provence pour une résidence Rossini, où il chante notamment Blansac (La Scala di seta). Il interprète Guglielmo (Così fan tutte) à Limoges et le Comte (Cherubin de Massenet) à Montpellier, Taddeo (L’Italiana in Algeri) et de Dandini (La Cenerentola) à Saint-Etienne et à Tours, puis dans une version de concert à l’Oper Köln. Plus récemment, il est Joseph (L’Enfance du Christ) à Metz, Spark à l’Opéra Comique, Dédale (Le Monstre du labyrinthe) à Montpellier et Peer Gynt à Limoges. Il chante dans la Messe en ut mineur de Mozart sous la direction de Laurence Equilbey à la Seine Musicale et dans La Descente d’Orphée aux Enfers de Charpentier avec Les Talens Lyriques à Bâle. Projets : Spark à Rouen, Peer Gynt et Moralès à Montpellier, Les P’tites Michu d’André Messager à Nantes, Albert (Werther) à Toulouse et Papageno à Marseille.

Débuts au Grand Théâtre de Genève

À retrouver dans

Opéra-comique en 3 actes de Jacques Offenbach
Du 3 au 20 novembre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus