Grand Théâtre de Genève
© GTG / Aurélien Bergot
Baryton

Pierre Doyen


© Claire LeGoff

Après ses études au Conservatoire de Liège, Pierre Doyen se perfectionne au Royal College of Music de Londres ainsi que dans la troupe de l’opéra studio de La Monnaie. Il fait ses débuts sur scène en Belgique à La Monnaie, à l’Opéra Royal de Wallonie et au Vlaamse Opera. Après une prise de rôle remarquée en Figaro (Le Nozze di Figaro), on lui confie des rôles tels qu'Albert (Werther), Escamillo (Carmen) à Compiègne, Avignon, Cagliari, Massy, Moralès (Carmen) à Lyon, Limoges, au Festival d'Aix-en-Provence et Lescaut (Manon) à Liège. On a pu l'applaudir dans Don Giovanni, La Kovantchina, Riders to the Sea, Benvenuto Cellini, Carmen, Lucrezia Borgia, Il Viaggio a Reims, Les Contes d'Hoffmann, Les Huguenots, Faust, Roméo et Juliette (Mercutio) à Marseille, Massy, Liège, Il Barbiere di Siviglia (Figaro) à Tours et La Bohème (Schaunard) à Monaco, ainsi que dans un répertoire plus léger (Monsieur Choufleuri, La Vie parisienne, La Veuve joyeuse, L'Homme de la Mancha, La Belle de Cadix, Orphée aux Enfers (Jupiter), L'Étoile à Genève et Bergen. Dernièrement, il était Brétigny (Manon) à Monaco, Eurymaque (Pénélope) sous la direction de Michel Plasson à La Monnaie et Mathisen (Le Prophète) à Essen. Il travaille avec des metteurs en scène comme David McVicar, Olivier Py, Giancarlo del Monaco et Dmitri Tcherniakov, et  des chefs comme Giuliano Carella, Pinchas Steinberg, Christoph Eschenbach, Alain Altinoglu et Alain Guingal. Parmi ses projets, citons : Carmen (le Dancaïre) au Royal Opera House, Covent Garden, Madama Butterfly (Il Commissario imperiale) au Théâtre des Champs-Élysées, Les Pêcheurs de perles (Zurga) et la Messa di Gloria à l'Opéra Royal de Wallonie.

Au Grand Théâtre de Genève :
L’Étoile (Hérisson de Porc-Épic) 09-10, Manon (Lescaut) 16-17.

À retrouver dans

Opéra-comique en 3 actes de Jacques Offenbach
Du 3 au 20 novembre 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus