Saison 2016-2017

Dominique Visse

Contre-ténor


© Eric Larrayadieu

À 11 ans, Dominique Visse entre à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, il étudie aussi l'orgue et de flûte au Conservatoire de Versailles. En 1976, il devient l’élève d’Alfred Deller. Il travaille aussi avec Nigel Rogers, René Jacobs et William Christie. En 1978, il fonde l'Ensemble Clément Janequin. L'année suivante, il entre aux Arts Florissants en tant que chanteur et transcripteur. Depuis cette époque, il est devenu l'un des artistes lyriques baroques les plus demandés. Parmi les moments phares de sa carrière : La Calisto de Cavalli, Giulio Cesare (Nireno), Agrippina, Il Paride de Bontempi, L’Incoronazione di Poppea et David et Jonathas avec les Arts Florissants aux festival d’Aix-en-Provence et d'Edimbourg, à l’Opéra Comique et à la Brooklyn Academy of Music. Il ne se limite pas au répertoire baroque et chante dans Les Brigrands, Le Gendarme incompris, La Belle Hélène aux festivals d’Aix-en-Provence et de Salzbourg et, dans le répertoire contemporain, Outis de Berio à La Scala, Perelà, l’homme de fumée de Dusapin à l’Opéra de Paris, La Dispute de Mernier à La Monnaie et Mare Nostrum de Kagel à la Péniche Opéra. À sa discographie figurent plus d’une centaine d’enregistrements dont 1515, œuvres sacrées de Jean Mouton, maître de chapelle de François 1er - Orphée d'Or 2015 du meilleur enregistrement de musique sacrée. Parmi ses récents engagements : Don Chisciotte in Sierra Morena (Rigo) au Theater an der Wien, à la Cité de la Musique et à la Philharmonie de Cologne, Orfeo de Rossi (la Vieille) à l'Opéra national de Lorraine, Wonderful Deluxe de Pauset à Luxembourg et à Rotterdam et la direction musicale de David et Jonathas avec l'Atelier lyrique de Tourcoing. En 2016-2017, il incarne la Vieille (Orfeo) à Versailles et à Bordeaux.


À retrouver dans

Il Giasone

Dramma musicale en un prologue et 3 actes de Francesco Cavalli
Du 25 janvier au 7 février 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus