Saison 2016-2017

Valer Sabadus

Contre-ténor


© DR

Valer Sabadus étudie le chant au conservatoire de Munich avec Gabriele Fuchs, formation qu’il termine en 2013 comme membre de la Bayerische Theaterakademie. Il fait ses débuts au Festival de Salzbourg 2009 dans Demofoonte de Jommelli. Il est salué en Sesto (La Clemenza di Tito) au festival Mozart de Schwetzingen, en Ruggero (Orlando furioso) et en Endimione (La Calisto) à l’opéra de Francfort. Il se produit au Festival Händel de Halle en 2011 en Rinaldo. Il se fait connaître internationalement en 2012 avec Semira (Artaserse) aux opéras de Nancy, Lausanne, Cologne et Versailles, au Theater an der Wien, au Théâtre des Champs-Élysées et au Concertgebouw – objet d’un enregistrement honoré par de nombreux prix. La même année, il reçoit le Preis der deutschen Schallplattenkritik pour Hasse Reloaded. Il est aussi remarqué en Menelao (Elena de Cavalli) au Festival d’Aix-en-Provence (enregistré en DVD). En 2013, il fait ses débuts dans le rôle-titre de Serse au Deutsche Oper am Rhein. En 2014, il est invité à l’opéra de Cologne pour Leucippo. En 2015 et 2016, il est Thésée au festival Händel de Karlsruhe. En 2015, il incarne Nerone (L’Incoronazione di Poppea) pour ses débuts au Theater an der Wien. En 2016-2017, il chante Giuliano (Eliogabalo) à Paris avant le Giasone à Genève (productions poursuivant une coopération avec Leonardo García Alarcón ayant commencé en 2013 au Festival d’Aix-en-Provence). Ses enregistrements lui valent de nombreux prix dont l’ECHO Klassik 2012 et 2015 ; il est proclamé Jeune artiste vocal de l’année 2013 par le jury des ICMA. Il se produit aussi fréquemment en concert et récital. Projets : Ruggero (Alcina) au Theater Basel, une tournée avec la Cappella Gabetta et Christophe Dumaux en Allemagne, France et Suisse.


À retrouver dans

Dramma musicale en un prologue et 3 actes de Francesco Cavalli
Du 25 janvier au 7 février 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus