Saison 2016-2017

Willard White

Baryton


© DR

Il étudie à la Jamaican School of Music, puis à la Juilliard School. Depuis ses débuts au New York City Opera en 1974, il chante sur les plus prestigieuses scènes lyriques. Il interprète notamment le Commandeur (Don Giovanni) à La Monnaie, Wotan (Das Rheingold) avec le Mariinski en tournée, Trinity Moses (Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny) et Klingsor (Parsifal) à Covent Garden, Ibn-Hakia (Iolanta) au Festival d’Aix-en-Provence, le Pape Clément VII (Benvenuto Cellini) à l’English National Opera, Hercule (Alceste) au Teatro Real, le Prêtre (Babylon de Jörg Widmann) au Bayerische Staatsoper, Hermann (Tannhäuser) au Kongelige Teater, Arkel (Pelléas et Mélisande) et Goriantchikov (De la maison des morts) au Berliner Staatsoper. Plus récemment il est Trinity Moses à Rome et Londres (Covent Garden), Ibn-Hakia à Lyon, Vodnik (Rusalka) à Glasgow, Créon (Oedipus Rex) à Aix-en-Provence et Schigolch (Lulu) à Londres (ENO). En 2017, il incarnera notamment le Docteur (Wozzeck) au Nationale Opera d’Amsterdam. En concert, on a pu l’entendre en Méphistophélès avec le Cleveland Orchestra et Charles Dutoit au Festival de Verbier, Golaud avec le Chicago Symphony Orchestra, Barbe-Bleue avec le Royal Philharmonic Orchestra au Royal Festival Hall, dans une version de concert de Pelléas et Mélisande et de Porgy and Bess avec le Berliner Philharmoniker et Simon Rattle, et en Barbe-Bleue avec le Los Angeles Philharmonic et Esa-Pekka Salonen. Il est nommé Commander of the Order of the British Empire en 1995 et anobli par la reine Elizabeth II en 2004. Il est président du Royal Northern College of Music.

Au Grand Théâtre de Genève : La Damnation de Faust (Méphistophélès) 08-09, Don Giovanni (Leporello) 90-91, Billy Budd (John Claggart) 93-94, The Indian Queen (Sacerdote Maya) 16-17.


À retrouver dans

Il Giasone

Dramma musicale en un prologue et 3 actes de Francesco Cavalli
Du 25 janvier au 7 février 2017 à l'Opéra des Nations

En savoir plus